html website templates

Née en 1969 à Lausanne, j’ai été pendant 30 ans la directice financière et des ressources humaines d’une entreprise informatique.

A 20 ans, je me fais opérer du pouce. Sans succès. Les douleurs persistent.

En désespoir de cause mais sans grande conviction, je consulte un sorcier.

Non seulement il va me permettre de guérir mon pouce mais c’est le premier à me dire “vous êtes une sorcière...et ce depuis plusieurs générations.”

Je laisse cette information dans un petit coin de ma tête sans trop y faire attention et en me disant surtout “il est un peu barré le sorcier”.

A 35 ans, je divorce. Un soir en rentrant chez moi, je vois dans le rétroviseur de ma voiture mon grand-père décédé. Il me dit “Tu as pris la bonne décision, continue dans cette voie”.

Je viens de découvrir la médiuminité. Les rencontres avec des humains morts se mutiplient. Je les entends, je les vois et je peux leur parler mais je ne sais pas trop quoi en faire.

Jusqu’à la visite de ce bar, construit dans l’ancienne prison du château de Stockolm dans lesquel je suis agressée par ces morts qui me demandent de les aider à sortir d’ici. Paniquée, je quitte le bar et - rentrée - je décide de consulter le shaman de mes enfants pour obtenir des explications. Il n’est pas en mesure de m’expliquer ce phénomène mais il m’encourage à me rapprocher de passeurs d’âmes qui eux pourront m’aiguiller.

Il me dit alors “Tu es une sorcière très puissante, le sais-tu ?” 

Oui je le sais. Mais je ne veux pas l’entendre.  

A 45 ans, je décide d’entamer un travail sur moi avec un thérapeute. Durant 2 ans, il va me guider pour guérir de mes blessures du passé et me rapprocher de mes valeurs.

Lors de notre dernière séance il concluera avec “Tu es une sorcière, tu ne seras heureuse que lorsque tu auras accepté de le vivre.” 


Durant toutes ces années, amoureuse de l’Irlande, je vais en faire le tour pendant 10 ans. 

Je vais y découvrir son histoire, les traditions celtes qui me parlent tant, les cercles de pierres, les sites dédiés aux Dieux celtes, les Esprits élémentaires qui la peuplent.

Un jour, dans la forêt de Caldwell, je sais que ma vie sera dans une forêt au contact de la nature. 

Un soir de Samhain, au sommet du Queen Maeve’s Grave, qu’elle sera dédiée à la magie.

Une après-midi, blottie dans Newgrange, qu’elle respectera les cycles des saisons. 


J’entame petit à petit ma transformation entre les cercles de tambours, la sylvothérapie, les formations aux esprits de la nature, la magie et l’herboristerie.

Enfin, après de longues réflexions, j’ai alors le courage de quitter une vie professionnelle trop éloignée de mes valeurs et de devenir une sorcière guérie au service du bien des Humains.

FAQ - Foire aux questions

C’est quoi une sorcière pour toi ?

Pour moi, une sorcière est un être humain.
Sans faculté extra-terrestres .
- Elle a une connexion très forte avec la nature et son intuition.
- Elle connaît les bienfaits des plantes qui soulagent l’humain
- Elle lit les cartes qui lui permettent d’exprimer son intuition
- Elle célèbre les équinoxes, les solstices et les fêtes païennes
- Elle vit au rythme des lunes
- Elle respecte les Dieux, les Esprits élémentaires et les Ancêtres

Ca fait peur les sorcières !

Sans doute.

Ce sont des femmes très puissantes, dont la rumeur publique a contribué à vouloir souligner leurs méfaits.
Mais la puissance d’une sorcière est utilisée pour faire le bien. Il est donc bien dommage d’avoir appris à craindre les sorcières et pas ceux qui les ont brûlées vive 

C’est quoi les bienfaits des plantes ?

On utilise la camomille pour être plus calme depuis des temps bien lointain.
Il existe en fait beaucoup de plantes qui grâce à leur composition permettent de soulager l’humain.
La sorcière sait les utiliser et connait leurs propriétés !

Quels Dieux vénère une sorcière ?

Ceux qui correspondent à ses croyances   
Les miennes sont celtes et plus particulièrement irlandaises
Je vénère donc le peuple de Dana

C’est quoi les équinoxes, les solstices et les fêtes païennes ?

Un équinoxe est le moment précis où le soleil change d’hémisphère.

Il y a donc 2 équinoxes par an : Mabon (21.09) et Ostara (21.03)

Un solstice et le moment ou le soleil éclaire le plus la planète
Il y a donc 2 solstices par an : Litha (21.06) et Yule (21.12)

Quant aux fêtes païennes, elles s’intercalent entre les solstices et les équinoxes.

Il en existe 4
Samhain (so-wine) : le 31.10
Imbolc : le 01.02
Beltane : le 01.05
Lughnasa : le 01.08 

Mobirise

Toutes ces célébrations permettent à la sorcière de rappeler aux autres humains à quel moment du cycle de la terre nous nous trouvons.
Et puis ça lui permet également de faire des sabbats (fêtes noctures bruyantes de sorcières...) 

Pourquoi suivre la lune ?

Parce que la lune influe sur tous les êtres vivant sur cette terre et en particulier les humains composés à 80% d’eau

Lorsqu’elle descend jusqu’à la nouvelle lune, elle abaisse les énergies de l’humain, lui permettant alors de faire une pause et de faire un bilan
Lorsqu’elle remonte vers la pleine lune, elle nourrit l’humain de son énergie.
Son apogée est à la pleine lune… nuit durant laquelle il est plus facile de faire la fête que de dormir. 

C’est quoi un Esprit élémentaire ?

Pour moi, ce sont les Esprits qui habitent le monde du milieu : la terre.

Ce sont les créatures magiques et les Esprits des lieux.
Contrairement aux Dieux, ils ne sont pas au service de l’humain.
Les humains et les Esprits élémentaires cohabitent et s’entraident.

Qui sont nos Ancêtres ?

Pour moi un Ancêtre est un humain mort qui m’a offert une de ses graines de connaissance et que je continue à faire fructifier.
Qu’il soit mort il y a 1 an ou 1 siècle, n’a aucune importance.

Alors Comment fonctionne la magie ?

J’en appelle aux Dieux, aux Esprits élémentaires, aux Ancêtres et aux plantes pour insufler leur savoir et leur puissance afin de pouvoir aider l’humain

Rentrez en contact avec moi !